Pension de réversion : comment calculer et demander cette prestation après le décès de son conjoint

Qu’est-ce que la pension de réversion ?

La pension de réversion est une aide financière versée par la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) aux veufs ou veuves âgées de plus de 50 ans, à condition que l’un des conjoints ait cotisé suffisamment. Lorsqu’un conjoint décède, le survivant peut bénéficier d’une pension de réversion sous certaines conditions.

Comment calculer la pension de réversion ?

Le montant de la pension varie en fonction du niveau des cotisations et du nombre d’années pendant lesquelles le conjoint a cotisé. La CNAV calcule le montant de la pension en prenant en compte le salaire moyen perçu pendant les 10 années précédant le décès et le nombre d’années durant lesquelles le conjoint a cotisé. Plus les cotisations sont élevées et plus longues sont les années durant lesquelles il a cotisé, plus la pension sera élevée.

Quelles sont les autres conditions pour obtenir une pension de réversion ?

  • Les conjoints doivent avoir été mariés au moins un an.
  • Le survivant doit avoir plus de 50 ans.
  • Le survivant ne doit pas être remarié ou vivre en concubinage.

Comment demander une pension de réversion ?

Il est possible de faire une demande en ligne sur le site web de la CNAV. Il est important que la demande soit faite dans les 6 mois suivant le décès du conjoint. Les documents requis pour soumettre une demande sont :

  • Une copie du livret de famille.
  • Une copie des actes de décès.
  • Un justificatif d’identité du survivant.
A lire également  Barbecue et conflits de voisinage : les règles à respecter et les solutions pour éviter les tensions

Une fois tous les documents nécessaires fournis, la CNAV étudiera la demande et si elle est acceptée, elle versera à partir du mois suivant la date à laquelle elle aura reçu tous les documents requis.

Conclusion

La pension de réversion peut être un moyen très utile pour aider un survivant à faire face aux difficultés financières qui peuvent survenir après le décès d’un conjoint. Elle peut permettre aux personnes concernées d’avoir accès à un revenu supplémentaire et à une couverture sociale adéquate. Le calcul et la demande ne sont pas compliqués mais il est important que tous les documents requis soient fournis afin que la demande soit traitée rapidement.